• 08 11 2015 la source noire troisième. clap!

    bien, revenons à nos moutons de source noire. nous retrouvons lisa je sais pas par quel miracle parce que bon je sais plus que j'en suis revenue à elle si vous dire si la mémoire ça marche bien avec moi. bon bref. donc lisa. alors là elle fait une conférence grand succès et ma foi ça intéresse même les prêtres! ils viennent lui demander de l'aide! incroyable! sii! alors bon elle est pas comme ça lisa elle veut bien mais bon c'est pas ordinaire non? elle dit tout sur la vie après la vie et là paf! les voilà les étudiants prêtres. je trouve ça bien de leur part entre paranthèse. ils font pas leurs scientifiques sourcilleux des sourcils qui disent "ouiii, la lisa, c'est sur, c'est la camisole! on peut voir des trucs pareil ça e-xis-te pas!:" non! ils viennent ouverts et conscients que l'accompagnement des fins de vie c'est pas une sinécure (lol! j'ai pas pu m'empêcher par rapport à la cure à l'église c'est con je sais mais bon, faut me pardonner les gens j'ai eu une excellente journée hier en famille pour une fois alors joie égole grosses conneries et voilà. en plus j'ai mal au poignet les gens ce matin. c'est pas exprès. je sais pas pourquoi. j'ai du faire un faux mouvement moi. ça fait un mal de chien. le premier qui rigole ou quoi il va voir.. lol! les mecs! chut! rien à voir! c'est une luxation! à la la! les mecs! bref. pardon. donc elle veut bien mais les autres non! elle est pas la bienvenue chez les docteurs de l'hopital et j'en connais un à qui ça doit vouloir dire quelque chose les docteurs qui sont pas chauds et même très froids quand on parle de vie après la mort, hein le monsieur scientifique? ça fait pas du bien au début. sur! ça dérange. et ça continue! c'est pas un sujet "glamour" et moins on en parle mieux on se porte et même moi je dis souvent à yael que c'est très sain ma relation avec lui. il approuve. mais je suis avec un esprit guide moi. et c'est pas tout à fait pareil. mais c'est vrai, la mort physique est une fin et normalement on ne doit pas chercher à voir de l'autre coté du miroir. après elle parle à un vieux je sais pas comment parce que je fais des traits au crayon le long de ce qui m'intéresse pour vous et moi et là j'ai pas mis de trait mais bon je relis et c'est en fait je pense l'origine de la méthode de ceux qui font de l'accompagnement de mourants bénévoles. c'est comme on m'a raconté. j'ai une amie qui m'a expliqué ce qu'elle faisait avec eux. exactement ça! on parle et on dit tout ce que le "mort" regrette. il dit j'ai pas fait ci, j'aurai du faire ça et du coup si on peut on fait ce qu'il faut pour qu'il regrette plus et parte plus tranquille. c'est super je trouve non? moi je voudrais bien faire ça. y a longtemps que ça me tient. mais c'est trop impliquant vous voyez? dès que vous voulez faire un truc pour les autres il faut passer par une association, il faut dire tout de sont temps je veux dire il faut être très disponnible, se former (ça m'aurait super plu à moi ça, me former à l'écoute des mourants. je sais déjà pas toujours bien écouter mes proches moi. c'est sur. lol! enfin pas les messges subliminaux. moi faut me dire les gens. si vous faites des allusions discrètes c'est même pas la peine. faut dire franchement. siiii! alors bon si vous voulez je peux pas comprendre ce qui est pas dit. c'est pas possible. je suis pas assez fine pour ça. lol! je me marre là. je me rappelle une connerie de moi mais dites rien à personne hein? j'avais décroché un job de .... tatam! réceptionniste! siiii! dans un hotel! si madame! jamais foutu les pieds dans un hotel (vrai!) et je l'ai eu à l'usure parce que je tannais la dame de l'anpe (à l'époque c'était ça et on s'affolait avec 600 chomeurs je vous dis pas) et donc elle me dit de guerre lasse "allez là-bas, ça peur faire peut-être". j'ai couru les gens. j'ai dit pardon je suis pas super bien sapée mais bon si vous voulez bien de moi, je suis prête. hop! embauchée! si! pour un mois. contente! toujours ça. et voilà votre françoise à la réception et je dis ça pour quoi moi ah oui! rigolez pas hein? mais bon arrive un jour un couple tout gêné parce que bon vous voyez ce que je veux dire? ils étaient pas tous seuls je pense chacun de leur coté. et donc moi comme une saucisse je tonitrue "ha ben j'ai pas de chambre là. c'est pas possible l'après-midi pour jusqu'au soir. siii!" alors bon le monsieur il insiste et moi bon je finis par comprendre et je dis "ha oui! ha d'accord! bon ben je vais voir ce que je peux faire". et normalement j'ai su après que ça se faisait pas. enfin je pense enfin j'en sais rien mais bon je pense que ça se fait mais en silence. alors bon je les ai laissé monter et ma foi le pourliche! lol! il a du acheter mon silence le monsieur. bien raison! mon genre de tout raconter. je dis rien. rien. et si je parle ici c'est trente cinq ans plus tard et si vous savez qui c'est et où je vous tire mon chapeau les gens. siii! donc voilà pourquoi je me marre avec le coup du je sais plus quoi ah oui, du message subliminal. vous me dites pour que je comprenne sinon bon courage, soit je pige rien du tout, soit de travers soit je fais une bourde. faut me dire les gens. comme ça c'est clair pour moi. voilà voilà. bien. lisa. je susi comme ça. lisa. alors bon là ça commence à devenir vraiment intéressant car j'imite patrice le vllain garçon vous verrez pourquoi après et je dis que pour moi c'est super ce que je lis. la belle élisabeth elle continue les conférences si j'ai bien compris et là elle parle des autistes! siii! enfin! bon je rigole hein mais c'est vrai c'est très intéressant pour moi et je me demande si pour finir patrice il a pas raison et si c'est pas la lecture de son livre qui m'a mis des trucs en tête, rendu schyzo et fait que je veux qu'il m'arrive comme à élisabeth dans le fond. c'est possible après tout. bon, je pense pas hein? mais les gens que je vois ils sont en deuil et si on leur dit, ils croient. alors bon je sais reste les pensées. mais bon ça se devine non? non. enfin bon je peux pas deviner des trucs genre j'aurai jamais cru que ma voisine elle me traite de grosse dondon dans sa tête. c'est sur c'est bizarre mais bon je doute tout le temps moi et je serai bien la dernière à dire je suis sure car je sais pas et je suis pire que les scientifiques je crois parce que eux ils disent crotte à fond et ils regardent rien, alors que moi j'ai le nez dans mon caca de miroir et je peux rien dire je vois rien car il m'arrive des trucs. donc bref tout ça pour dire quelque chose parce qu'autrement je pourrais rien vous dire vous savez bien. alors elle fait une conférence si je suis bien sur le fait qu'on peut communiquer avec une statue de bois si on le fait avec le coeur. c'est les autistes les statues de bois. les profonds comme je dis moi. mais bon c'est pas vraiment des statues les bougres faut pas dire ça ma petite lisa et moi j'ai lu des tas de témoignagnes qui disent que ces statues là elles ont pas des jambes de bois comme mes petits rebeus. lol! je rigole encore. les couillons! ils m'ont dit vendredi que y en avait un il avait une jambe supplémentaire qui lui avait poussé avec les autres et qu'on avait dû llui raboter un peu pour bien faire. alors je suis pas con moi, j'ai bien compris va, alors j'ai dit "ah oui? et c'est bizarre des fois hein? je suis sure que tu sais pas pourquoi mais tout à coup elle se redresse par miracle non? " loooool même eux ils ont rigolé un peu. je vous jure! bref. donc autistes. alors je vais voir wiki si elle a quelque chose en magasin sur deligny qui fait ça de son coté. bougez pas. je reviens. oh la la! j'ai tout à apprendre moi! alors cet homme attation! il a fait de ces trucs avec les autistes! c'est sur, c'est pas un ane. et moi qui savait mêêêêême pas! bon, je suis pas la seule notez bien , les parents, ils ont pas l'air plus au courant que moi. il a même vécu avec un autistte! bon! on en apprend tous les jours les gens. donc cet homme il existe, c'est pas patrice ni notre amie lisa qui l'ont inventé. et il a fait des trucs. les gens! je me décourage pas notez bien mais si vous foutez un doigt dans le truc vous êtes foutus! foutus! après ça s'enchaine et on sait plus où donner de la tête. je vais essayer d'en savoir plus. enfin ça me rappelle l'imp que j'ai fréquenté plus jeune et que je vais évoquer dans mon livre (petit rappel pour l'éditeur. lol! enfin lol.. ) donc voilà élisabeh en prise avec les autistes. remarquez elle a aussi vu les schyzos comme moi alors bon un peu plus un peu moins. surtout que les autistes ils ont pas l'air si fermés que ça. il s'enferment on va dire. pas tous. mais certains je pense et ils sont coquins à mon avis de françoise. déjà, ils savent très bien à qui ils ont affaire. on peut pas dire que le petit de l'hopital il fait pas la différence entre papa, la docteur qui lui plait pas et votre françosie, ça non! pour papa c'est je gambade dans tout le hall praitquement en silence en laissant papa me suivre pour pas me perdre, pour le docteur c'est la corrida et des cris de sauvage et du roulage par terre et tout, et pour moi un gentil sourire à sa façon qui m'a dit tu me plais bien toi la dame. donc c'est vrai. je suis venue avec mon coeur moi. pour aider ses parents. sa conscience était d'accord et donc il m'a bien reçu. un autre qui aime bien faire tourner tout le monde en bourrique et je pense qu'il y en a un certain nombre (je regarde des vidéos aussi, et je me trompe peut-être mais je pense qu'ils savent très bien que c'est eux le centre de l'attention familiale et surtout du parent du sexe opposé et ils savent très bien en jouer en faisant des corridas pas possible avec eux. et ma foi ça marche. et moi je trouve ça pas bien. on fait pas son mariole. mais bon c'est excusable puisque toujours pour moi le parent est complice consciemment ou pas. voilà. donc je continue tout à l'heure. je redescend voir mon homme et je respire un peu. ça me demande de l'attention toutes ces écritures et je veux ménager mon poignet un peu. ça va mieux. merci. le gel fait effet. et ma foi à tout à l'heure les gens!

    bon me revoilà! je vous dis la suite! j'ai regardé sur youtube mon autre ami sur internet et il m'a dit ce gamin, là, c'est une vidéo parlé (juste parlée on dirait) de ce monsieur delevygne qui parle de ça je pense vu que c'est lui. donc j'ai pas regardé, ça dure une heure quand même mais bon on verra si j'ai le courage de m'y mettre et si c'est assez sympa pour que je regarde tout (c'est pour me faire rire les gens..y a des gars qui visitent des maisons pour s'en acheter une dans maison à vendre et ils disent toutes les trois secondes "c'est sympa" à tour de role pendant qu'ils visitent et pour finir ils prennent pas . je vous jure les gens, j'avais envie de foutre des baffes pour une fois. j'en veux pas c'est "trop bien lèché" et c'est super bien donc j'en veux pas. je te jure! je pourrais pas faire agent immobiilier moi. c'est décourageant! une merveille de baraque avec tout ce qu'il faut de bien dedans et dehors et eux "oh ben non on en veux pas c'est trop bien " je te jure! moi des fois je claquerai bien du monde! c'est très moche je trouve. qu'on la trouve pas à son gout certes, mais elle est trop bien. ça veut dire quoi? je te demande un truc je te le trouve moi la dame de l'agence et ça va pas. bon, ils voulaient des travaux à faire. ben t'en invente! tu casses des trucs, tu salis, tu fais tout pour y pourrir bien bien... enfin bon je suis con moi. si c'est pas ça, c'est pas ça. comme si je disais j'aime l'ancien (vrai) et qu'on me dégotte une maison toute neuve. on va dire ça. c'est vrai après tout chacun ses gouts. mais dommage, j'en aurai bien voulu moi de cette horreur. enfin bon bref. comme les filles là: on leur dégotte un super appart bien foutu et tout net et grand et tout, ben non! elles vont prendre un truc tout en hauteur, avec une chambre où il faut passer pardessus un muret pour rentrer dedans les gens (faut pas avoir fait du ski et avoir mal à la jambe surtout après un petit escalier de grenier très en pente!) et tout étroit et tout. et toutes contentes les deux! et même le chéri. je comprends pas tout les gens moi. en plus toit en pente et véranda de toit et bonjour le raffut quand la pluie tombe. enfin bon c'est pas grave notez et là encore chacun ses gouts mais moi pour rien au monde j'en aurai voulu de ce truc. bon bref pardon rien à voir mais des fois.. bref.)

    du coup elle est élue meilleure prof de l'année (j'ai perdu le fil pardon je sais plus comment elle est devenue prof. enfin bon c'est bien elle est prof et elle fait comme à zurich avec les malades mentaux (ha bon? bon, soit...) qu'elle fait venir dans la pièce qui sert à montrer aux autres ce qui se raconte un peu comme à la police quand on interroge le témoin ou l'accusé. et après on lui demande encore la fin de vie, surtout les infirmières et aussi bien elle va voir sa mère et elle dit qu'il faut pas arrêter la vie et que les gens ils doivent vivre le cinquième stade si vous vous souvenez (celui de l'acceptation sereine qu'on a vu chez les aveugles) et pas s'arrêter avant. voilà. il faut laisser de la conscience au mourant pour qu'il la vive pleinement et là bon je suis pas fort fort d'accord avec elle parce que moi souffrir gratuitement pour pas louper un épisode du cancer qui me gangrène je veux pas. si. je veux pas. ça me fait peur à moi plus que tout. la souffrance avant de mourir. le reste ma foi, je veux pas y penser trop fort pour pas crever de trouille, comme tout le monde malgré ce que je vis, mais souffrir. non! pas comme ça. je sais pas ce que je supporterais, mais si c'est trop insupportable je veux bien qu'on me médique pour être mieux avant de partir moi. yael il me parle là. il me dit ma chérie c'est vrai, je t'entends (j'aime bien lui, il me dit ça, ça veut dire cause toujours en langage yael en fait, je t'entends, c'est déjà ça, mais attation je suis pas d'accord avec toi. c'est comme si tu veux bien. ça veut dire bon tu fais et tu discute pas dans son langage ausi. mais bon si je veux vraiment pas je peux toujours dire crotte notez bien sauf pour les débriefings (je vous expliquerai une autre fois sinon ça finit pas mes blablas hen maxime? hum? bisou coeur, t'en veux pas) et donc il me dit c'est vrai, mais il faut savoir souffrir pour être belle, ça veut dire que la souffrance elle-même a du sens et ce n'est que quand elle est vraiment, vraiment insupportable qu'on doit se tourner vers la médication de sédation. si. je sais pas ce que ça veut dire moi. je regarde mon amie.. oui, c'est la médication qui permet de pas souffrir. lol! c'était facile pourtant. bon je continue élisabeth mais ça me soule! ça finit pas sa vie. vivement une autre! looool! la con! c'est pas drole pardon mais bon c'est yael aussi il me fait écrire de ces conneries moches! si! c'est lui les gens. je délationne moi. si! lol!

    alors bon même il parait que c'est bien si on devient gateux ça veut dire qu'on vit tout bien bien et que c'est super. bon, d'accord. donc si je gatise un jour ça veut dire que je sais bien me préparer à mourir. je vais l'oublier c'est sur et mes proches ils diront à la fin on pouvait plus la tenir mémé. elle était devenue gateuse et ma foi c'est bien qu'elle soit plus là. voilà voilà. bref. après c'est l'histoire d'une mourante et j'ai rien noté et un mourant c'est bien! il pense que ça femme elle le prend pour un naze et il lui dit rien vu qu'il est naze et que bon elle va pas l'écouter le naze elle qui est bien. cherchez pas. alors bon élisabeth elle écoute que son courage les gens, et elle parle à la dame et elle lui dit que c'est sur, elle a épousé un naze. alors la dame "ça va pas la tête madame la dame qui s'occupe pas de son cul non mais dis donc toi la moche lisa de merde qui dit quoi? mon mari il est naze? non mais dis donc naze toi même! il est trop bien mon mari t'arrête oui ou bien... " alors lisa elle lui dit "ben tu vas vite lui dire avant qu'il parte comme ça ça lui fera du bien à lui de savoir que tu le prends pas pour un naze comme il pense lui. merci pour lui!" et voilà bien mieux le monsieur qui était moche et voulait pas partir et là il est parti sans demander son reste "vers la lumière" comme elle dit mélinda gordon avec une émotion qu'elle fait bien semblant d'avoir vu que bon c'est pas son truc à elle on dirait mais le pèze que ça rapporte des séries comme ça et ma foi pas la seule. cécile de france dans au-delà pareil. je comprends pas pourquoi on prend des gens qui s'en foutent. moi je serai vraie. mais bon c'est sur, c'est pas ça qui compte les gens, c'est de bien faire semblant et d'avoir un joli cul qui faisait dire à anthony "c'qu'elle est beeeeeeelllle!" et du coup je crois bien qu'il a acheté toute la série rien que pour me dire la fin. la peau de vache! lol! bisou anthony je t'en veux pas. moi aussi j'ai tout regardé bien bien et ma foi c'est super. mais bon c'est sur ça déchir un peu le coeur la fin mais bon, c'est bien! siii! faut que je vous en reparle aussi tiens de ghost whisperer. si. plus tard. après tout le reste. lol! dans mon horoscope ils me disent qu'il faut pas qeu je me décourage devant le travail qui m'attend. bien vu! j'adore mais alors ça va pas dans le sens du mieux en terme de charge de travail les gens. mais c'est un travail qui me plait et yael il me dit on a tout le temps qu'il nous faut (si je traine pas en route les gens.j'ai pas de temps extra-terrestre moi. ça urge des fois. ) et voilà. alors là je cite patrice parce que quand il s'y met il fait dans le grandiose que je pige pas toujours moi: "n'importe quel humaniste (se dit lisa pour être précise) devrait être touché qu'il puisse y avoir élégance et compassion et pas juste pour ceux qui rachète une vie de bassesse à la dernière seconde par un sacrifice sublime (siiii!) la cinquième phase (cest patrice là je pense) nage au-dessus du spectacle moral. c'est de l'existentiel pur" à peu près hein les gens. ce que j'ai compris et retenu. mais bon je comprends pas tout si c'est ça mais bon je vous laisse voir. c'est peut-être plus clair pour vous. moi je vois pas trop le rapport entre la compassion et le rachat de ses fautes mais bref. je cherche plus. des fois je suis dépassée par ce que je lis sans honte et quand patrice aura un moment (très bien tot j'en suis sure hein patrice? ) hé ben il viendra m'expliquer tout et je vous dirais à vous mes fidèles lecteurs. si. à vous). bon après on parle d'elle dans life. ça arrange pas ses affaires et ses patrons ils sont furax et du coup elle est personna très peu grata et ceux qui la suivent avec alors bon après un témoignage (bon pardon c'est décousu mais c'est mes notes . je me dis je saurai bien ce que je veux dire et après je sais plus. donc c'est d'après mes notes que j'écris et c'est pas beau parce qu'en même temps je lis, je me passionne et je fais plus trop attention à la logique de ce que je relève. bref. tout moi. faut vous contenter de ça ou lire le livre je serai pas vexée. lol! donc dans le témoignage, la dame elle dit qu'elle voit tout bien bien de près comme avec un zoom. nouvelle discute avec yael: il me dit que lui il voit tout à 360 degrés et plus près c'est pénible. alors que la dame on dirait que c'est facile de voir de près des trucs comme des poils de nez et tout. alors je pige pas fort fort moi. et il me dit que c'est normal. qu'au début d'une nde la vision est encore un peu terrestre et qu'on voit comme lui, mais que l'accomodation aux détails est plus facile et que plus tard c'est plus dur car on doit faire un effort certain si cette vision proche revient souvent et se prolonge. nouvelle question alors: tu dis qu'on est pas fatigué de l'autre coté alors pourquoi là on fatigue? c'est une fonction difficile pour l'oeil de l'esprit. ça ne fatigue pas, c'est juste pénible et on est là-haut comme sur terre. si on peut s'éviter du pénible on le fait. lol! enfin c'est vrai pour la vision de l'autre coté et ce qu'il en dit. le lol c'est pour la pénibilité comme sur terre. vous avez compris je pense . c'est juste pour maxime je sais bien qu'il écoute à moitié parce que dès qu'on parle e conscience il écoute plus bien bien. hein maxime? oui! après elle dit que c'est pas bien d'être scienfique et de taire un discours qui plait aps. faire taire pardon. après encore elle se consacre aux mourants plus fort et aux enfants surtout et aux parents d'enfants morts. alors là je pige pas tout. s'ils sont morts, c'est quoi le truc? tu peux rien demaner à l'enfant il est mort! bon je pige pas encore et c'est pour ça que je note les gens. ça veut dire quoi? et alors après la pauvre! la pauvre! je la plains moi... son mari il en a marre de tout ça, il prend ça femme pour une folle et il en veut plus avec lui . elle est à la rue et ma foi un certain raymond moody voudrait d'elle une préface pour son livre et on va parler de lui dans la suite des aventures de patrice en amérique demain si vous voulez bien parce que là je sature et j'en plus d'écrire. voilà pour aujourd'hui. c'est sur la pauvre... et c'est pas fini sa vie (ça promet!) comme il explique patrice et ma foi on la quitte un moment avec sa préface à écrire et toute sa belle vie de merde et tout son talent pour aller voir raymond. bisous raymond, sois patient, on arrive avec les gens, et patrice bien sur, et même lisa qui veut bien de toi on dirait à voir comme ça. siiiii! 

    bisous les gens! à bientot!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :