• 09 09 2015 le silence de l'épervier (film)

    alors c'est l'histoire de margaux (line renaud). elle a un domaine viticole et voilà-t-il pas que sa soeur lui téléphone d'un avion et qu'elle lui dit oh la la ! ça va pas fort moi, j'ai des souci avec mon journal que je tiens et les espagnols qui sont gnols et du coup je vais pas le leur vendre et je te dis tout quand j'arrive. et paf! l'avion il explose en vol et voilà! plus de soeur et la dame viticole hé ben elle reprend les renes du journal à la place de sa soeur et avec sa petite nièce qui veut bien travailler avec elle et voilà. donc tout va bien? non! ça va pas! car figurez vous que la nièce sort avec un homme politique marié et que son père est en accointance avec le journal qui du coup est indépendant et pas car les annonceurs dépendent de lui et le journal du coup aussi. crotte! ça va mal! et c'est pas fini les gens et maxime je vous préviens ça va pas tout seul dans cette histoire dont je me souviens que de la moitié mais bon je vais dire ce que je sais promis monsieur le policier qui vient se mèler de tout le vilain parce que bon margaux elle fout le bordel à la fin des fins! siiii! elle a recueilli des clandestins qui le sont pas puisqu'ils font des papiers pour eux à la préfecture son mari viticulteur et elle et que c'est la charité publique qui les nourrit et les héberge contre rien. c'est comme ça. donc voilà. et après la dame c'est pas fini! alors du coup la fille de sa nièce qui est pas heureuse se drogue à la cocaine et fait une over dose. c'est pour ça que sa mère se calme un peu de journalisme pour être près d'elle. mais bon les filles des fois c'est pas facile à gérer pour les mères (j'en sais quelque chose moi, on est trop proches et des fois ça fait pas du bien. on a l'impression d'être trahie et on fait du boudin. même si c'est pas vrai ça fait rien. maman c'est la vilaine et c'est pas la peine qu'elle approche même si on dit qu'elle est jamais là. siiii! bisou la dome, on se comprend bien). après encore c'est le père (donc le viticulteur viticole, faut suivre un peu maxime, je t'ai perdu déjà là je sens.. non? si! suis un peu bon sang! c'est pas si dur non? lol!) qui fait des siennes. siii! le voilà qui joue au poker! il perd tous ses sous! le bordel encore. bon ça fait rien. après encore ça s'aggrave parce que les espagnols ils reviennent à la charge auprès de margaux qui dit crotte et pan! la voiture de l'espagnol elle flambe aussi! siii! et après encore le gars qui était journaliste dans le journal il veut faire chanter la fille avec son histoire d'amour avec l'homme politique et du coup il meurt aussi des mains des sbires de l'homme,enfin du père de l'homme politique qui couche avec elle. c'est pas fini! siii! après la petite-fille (donc la fille de la nièce, j'explique après maxime j'ai bien écrit c'est toi qui peut pas savoir c'est pas pareil mon grand.. tu verras si je décartonne moi. une tuerie cette histoire. lol! cas de le dire. alors donc elle est aussi victime d'un attentat pendant que le fils de margaux et sa femme se séparent et que la femme elle supporte pas que le vrai père de la petite fille (en vrai) de margaux qui était son amant veuille pas de sa vie et qu'elle provoque un accident ou ils meurent tous les deux. pffffff! ça fait du vent non? si! après donc le fils il pleure mais il s'accroche à la vie pour sa fille grace au travail (bien mon garçon, il a tout compris tout seul celui-là) et ma foi ensuite je sais plus trop attendez. la police enquête. ça va pas tout seul. y a encore du grabuge dans un entrepot. la soeur réscucite et entre-temps (lol!) la nièce se tape un autre mec qui est avocat et qui fait la lumière sur la vie de sa grand mère ou quoi qui a fait des trucs moches pendant la guerre. non! c'est pas ça les gens! alors c'est plutot que lui il découvre le passé confirmé par la tante rescucitée qui avait deviné un complot ourdi par le père du politicien qui avait fait en sorte que je sais plus quoi et qu'elle aimait en secret et elle, elle a récupéré la fille de margaux qui est soi-disant morte dans un incendie mais non! elle était avec sa tante qui elle a eu un bébé avec l'opération du saint esprit (tiens! le revoilà celui là! on voit à quoi il sert maintenant! à faire des bébés secrets! hé oui! lol! pardon les gens catholiques, je retire cette mauvaise blagues c'est la fatigue pardon. pardon) qui en fait était sa nièce à elle. vous me suivez toujours, moi pas! enfin bref pour finir tout s'arrange on va dire: le vieux politique il meurt d'une crise cardiaque en sachant qu'on sait tout, la soeur va surement finir en prison car elle a fait ce qu'il faut pour qu'il meure, le policier il a bien travaillé pour je sais pas trop quoi parce que margaux on lui fait rien pour ses immigrés et rien pour autre chose non plus, la fille elle arrête de se droguer je crois, la mère de la fille (qui est sa mère je vous rassure elle va bien) elle est soulagée de ça et file le parfait amour avec son avocat (canadien pour tout vous dire, bel homme. bon gout ma foi. le politicien il perdait ses cheveux et il était plus petit alors bon.. mais il est devenu député quand même pour finir malgré les sales magouilles de son père), le père qui est le compagnon de margaux joue plus et il a gagné plein de sous au poker la dernière fois qu'il a joué pour renflouer à fond les caisses de la vignerie, et du coup les allemands ils sont contents parce que bon c'est bien et ils sont preneurs pour le vin je crois, margaux elle rend son tablier de presse et le tend à sa fille (hé oui maxime! je divague pas! c'est bien sa fille qu'elle a eue avec je sais plus qui et qui est maintenant à la tête du journal avec joie et qui publie un article saignant qui dit que bon, c'est pas joli joli le passé du journal car le père du politicien (joué à merveille par mickael lonsdale que j'ai trouvé excellent) et celui de margaux ont détourné des fonds de juifs qu'ils faisaient passer pendant la guerre et ma foi ça va pas être caché plus longtemps au nom de la déontologie journalistique et de la transparence. poil au rance (non parce j'ai jeté un bout de fromage qui était rance c'est pour ça ça a rien à voir je sais bien mais bon ça me fait du bien que mon inconscient se venge de tout ce qu'on lui met sur le dos à lui. lol!) et donc voilà. tout est bien qui finit bien mais non sans mal et j'en ai oublié encore c'est sur. mais bon chapeau les scénaristes, fallait y penser. mais je vois bien moi, ça parait pas réel tout ce que j'écris et pourtant. alors si ça se trouve ils se sont inspirés de faits réels et si c'est ça je me dis qu'il fait pas bon être politique ou journaliste. ça fait du dégat! bisou mon coeur. et m'en veux psa pour les oublis. tu connais ma tête hein mon ange? un gruyère! des fois ça reste, des fois ça part et je sais pas pourquoi moi. bisou coeur . à bientot!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :