• 14 08 2016 film : je sais plus le titre c'est camping à la ferme je crois. je crois..

    bon alors c'est l'histoire de jeunes délinquants qu'on envoie faire des tij à la campagne. ils sont de la banlieue et ça vole pas haut la motiv pour faire ça. ils foutent hors du camion les tentes qui font cracra et ils doivent dormir dans une grange bien pire que ça. bon. ça va pas bien bien. ils pensent pas au sérieux bien à fond. mais bon ça va. ils s'y font. et ils sont tous amoureux de la jolie fille du coin qui bosse à fond elle est qui a un frère un peu débile mais sympa. et du coup il font des conneries pas trop forte ça va comme faire fumer des joints à un paysan à qui ça fait passer son rhume des foins (hum! voudrait bien voir ça.... enfin je sais pas moi je suis pas utilisatrice mais il parait que ça détend à fond alors pourquoi pas un mieux pour le monsieur car c'est une allergie c'est sur masi ça a peut-être un rapport avec le stress je sais pas. donc voilà. sinon quoi? la maire du village elle voudrait en profiter pour se faire de la pub pour dire moi je prends les jeunes loubards dans mon village pour les réinsérer mais manque de bol il y a le chien d'un des jeunes qui le retrouve au même moment et qui a fait les 400 bornes depuis paris pour le revoir. alors c'est le sujet du journal télévisé au lieu des efforts de la mairesse qui est dé-gou-tée! siiii! après les jeunes ils font rien et ils sont sur la ourte et paf! un raciste les maltraite et comme si ça suffisait pas il défonce sa voiture pour dire que c'est eux les vilains. bon. on les arrête pas pour autant car ça passe pas bien bien le truc et ma foi ça se passe pas si mal le séjour et à la fin ils repartent et le petit handicapé mental il les pleure si fort qu'il repart avec eux. bon. cousu de fil blanc l'affaire. moi ça me parait pas très vrai vrai. je pense pas que les éducateurs sociaux ils soient dans la "police" commele monsieur qui les accompagne. c'est pas ce que je constate moi. au contraire on dirait que ce sont des potes qui tapent l'épaule et tout. mais bon ce sont sans doute des éducateurs de rue. pas de délinquance enfin je sais pas trop. mais bon pas de police là. je crois pas. comme si on avait peur d'eux. un peu. ou qu'on veuille pas se les foutre à dos pour pas avoir de tracas pire. même moi des fois j'ai peur. lol! je dois être une des rares à leur rentrer dans le lard de la part de yael. je dis crotte putain! tu vas pas devenir une merde finie non? tu crois pas que t'as mieux à faire de ta peau non? c'est dur? oui! c'est pas facile pour les bougnoules et les gars de banlieue? oui! mais si on s'acharne, si on y croit alors on peut y arriver par l'ascenscion sociale et un bon boulot d'abord et les nanas après. et fais pas le con putain la prison c'est pour toi si tu continues a faire ou penser à faire des merdes et moi je veux pas ça pour toi. tu vaux mieux que ça! donc je les secoue velu moi. pour leur bien. j'ai jamais eu la moindre misère avec ça. ils disent rien. rien. même mon ami le bel homme jésuite il s'est bien calmé avec nous. un peu pas franc franc mais pas trop faux cul non plus. plus calme. plus courtois. plus poli. déjà ça! mais bon ça fait pas tout je sais bien. mais bon faut pas hésiter à dire! sauf que faut savoir à qui et moi j'ai la chance d'être avec un esprit guide qui sait lui. à qui. quand. comment. moi toute seule je serai la pire des crottes comme éducatrice je pense. je sais rien! je me prends pour mère térésa (lol!) et j'ai pas une broque d'exprérience des jeunes à part mes enfants qui vont plutot droit. alors je suis qui moi pur drie des choses à des gens que je conais pas? je parle au nom de mon guide. toujours. il le savent. et ils m'en veulent pas. mais bon des fois c'est sur je brille pas moi. je suis face des fois à des "racailles" de banlieue. des gens qui font peur. pas à moi. enfin pas fort. des fois quand j'ai 10 mecs plutot musclés face à moi et en colère je réagis pas comme vous. je fais mon travail avec yael et le reste je m'en fous. je fais même pas attention au nombre et à leur état. j'ai des choses à leur dire de sa part et c'est pas ça qui va m'en empêcher. bien sur s'ils voulaient me faire du mal je me sauverai je suis pas folle à ce point. mais bon on est plutot dans le dialogue et eux ils sont respectueux avec moi au moins. et ma foi on me dit que c'est parce que je suis agée (lol! mais c'est vrai par rapport à eux) et qu'ils ont ce respect. hé ben moi je dis bravo. c'est des arsouilles, des gars pas bien qu'on respecte pas avec des fois de très bonnes raisons, mais moi j'en ai pas. ils me font rien. m'écoutent respectueusement (et attendent la même chose: pas intéret à leur couper la parole moi...) et ne font de mal à personne que je connaisse ni à moi. alors j'ai pas envie de dire oh la la les vilains! pas avec moi. mais je dis pas non plus c'est des saints et faut rien leur faire comme j'entends parfois. faut pas les "traumatiser". bon! ben qu'ils continuent à déconner alors. c'est bien! on a nos petits délinquants à nous qui font du bien à personne et c'est bien car comme ça ils vivent pas dans le traumatiisme de gens qui leur rappellent les règles du jeu et ce que ça coute de pas les respecter. mais bon je m'en fous dans le fond moi. je parle au nom de mon guide. et on écoute ou pas. et on fait ou pas. on s'en fout pas yael et moi mais si on peut les aider à suivre un chemin différent de celui de la délinquance pourquoi pas? enfin bon bref. je sais pas moi si ce que je fais est bien ou pas. mais j'ai dit oui à yael, je le suis et je prie pour que je fasse pas de bêtise en transmettant les messages que je reçois. c'est pas si évident! les autres médiums ils transmettent les messages d'un mort. d'un esprit. moi c'est des messages d'un guide qui a la langue bien pendue et qui dit des trucs qui dérangent pas des douceurs du style mon proche va bien il pense à moi et il me bisouille. non! des trucs durs des fois comme " c'est pas de ta faute ce qui t'es arrivé. tu y es pour rien! faut tourner la page c'est horrible mais bon il faut que tu te reprennes en mains et c'est pas toi, c'est l'autre le vilain. oublie ça autant que tu peux et essaie de pardonner même si c'est pas tout de suite pour te sentir mieux" ou encore c'est "c'est pas ça qu'il te faut l'epo. c'est pas bien pour toi. fait pas de cyclisme pro ça te fera aucun bien et ça fera pas revenir ton frère qui te manque tant". des choses comme ça. et souvent reçue cinq sur cinq alors que moi bon je sais même pas ce que je raconte! l'epo je savais pas. même à un petit niveau déjà ils ont l'air de savoir ce que ça veut dire les jeunes. ça fait peur. voilà. si je peux leur éviter des crottes de ce genre en parlant au nom de mon guide tant mieux. celui à qui j'ai dit ça il a hoché la tête d'un air de dire reçu cinq sur cinq madame merci bien. et il s'est sauvé avec ses potes car ils avaient cours et faillait plus tarder. voilà. donc ça me parle le film mais à moitié. j'ai pas ce vécu. je me trompe peut-être. surement. je me fie à ce que je vois sur le terrain et ressens. on est loin des bande qui fracassent des voitures et des camionnettes de flics avec yael. mais c'est la journée. c'est peut-être qu'on vient la journée. ou qu'on vient sans se dire c'est des sales ratons de banlieues qui font la merde et c'est tout. on les juge pas. on les approuve pas non plus. ça non. trop facile de dire j'peux pas faire autrement qu'être de la merde c'est inch allah! non! allah il te laisse ton libre arbitre mon gars et si la mouise te tombe dessus de la part d'allah rien ne t'empêche et surtout pas lui de prendre ton courage à deux mains pour faire quelque chose MALGRE TOUT de ta vie. c'est dur? oui! c'est pas gratifiant dans le quartier? oui! mais c'est mieux que de craindre la prison ou d'en revenir dans un état d'hébétude totale comme un jeune que j'ai vu tout tremblant et traumatisé visiblement de ce qu'il y a vécu. faut pas. c'est pas bien. on le dit. mais on le dit pour leur bien pas pour la société qui a bien raison de vouloir la paix et pas se coltiner des voyous qui la détruisent et la détraquent. mais bon il faut personnaliser le discours et l'adapter à chacun et ça la société peut pas. on peut pas dire quand on est policier toi t'es comme ci je te traite comme ça et toi t'es comme ça je te traite comme ça. on fonce dans le tas et on fait ce qu'on nous demande à savoir rétablir l'ordre dans la cité. donc nous on est un complément c'est tout. on vient et en fonction de chacun on peut dire toi c'est ça que tu dois entendre et toi c'est ça. toi t'es pas un ane et ton problème c'est que les sirènes du djihad pourraient bien te tenter et nous on te dit fais gaffe et va voir l'imam si tu es tenté. l'autre c'est toi tu mijotes des sales coups dans ta tête et tu veux passer à l'acte: fais bien gaffe à tes os mon gars sionn tu vas t'en mordre les doigts en taule et avec une vie de merde après les quelques temps de joie de fric facile et de nanas. d'autres c'est autre chose: te laisses pas tenter par le jeu et l'alcool que tu aimes un peu trop (la tête du garçon! ceci pas dur: un tour au café du coin et on le regarde un peu et on sait tout. c'est pas toujours ça mais là yael m'y a envoyée pour me rendre compte. c'est pas souvent. je sais rien d'eux la plupart du temps) ou alors c'est toi ça va tu es bien comme garçon continue et oublie pas les jolis principes du coran et de tes parents. donc voilà. pour les rebeus de banlieue les gens; c'est pas mon seul public bien sur. mais si je fais ça c'est que j'espère que yael leur dit des trucs bien et utiles pour eux. un exemple? il m'a dit que mes petits gars avaient trouvé une solution pour être plus discrets et qu'on les remarque moins tout en étant bien entre eux. et ma foi je pense que ça a fait des émules car dans le quartier on a essayé de les imiter. mais il faut des conditions particulères et eux seuls les ont. donc on pense que ça peut inspirer d'autres minorités "gênantes" qui tireraient profit de se rassembler à l'abri du racisme et des critiques gratuites. certes ils peuvent comploter. mais au grand jour aussi non? on peut pas toujours comprendre leur sabir et on peut pas les empêcher. donc voilà. je sais pas si on fait bien. j'en sais rien. je me pose sans fin des questions. mais bon yael me l'avait dit. tu auras de beaux soucis. ça veut dire que tu te tracasseras pour eux. et c'est vrai. pas leur faire de tort et à la société non plus. on peut vouloir faire du bien et pas aider du tout. mais bon je me dis que j'a fait de bonne foi et ma foi on verra bien. j'espère faire bien. mao foi c'est pas pire on va dire. j'entends plus parler d'eux dans le journal ni du quartier de mon autre arsouille que je dois revoir bientot. une seule fois je l'ai vu celui-là et encore avec ma famille alors j'ai pas pu lui faire le moindre discours à lui. mais bon. on verra. donc voilà. ce film c'est bien. est ils sont mignons quelque part. y a un qui dit "c'est quoi l'amour amor. c'est l'éducateur spé. ben c'est quand tu penses plus à rien d'autre qu'une nana et que tu vis que pour elle (avec des étoiles dans les yeux il dit ça) et réciproquement. c'est joli je trouve comme définition. non? si! bisous les gens! à bientot!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :