• 19 10 2016

    bonsoir les gens! c'est moi! cuite un peu de l'air de dehors assez frais. siiii! alors bon je vous dis tout encore et voilà: tout! lol! la bonne blague. bon pardon je me défoule un peu car c'était un peu pénible pour moi le matin avec le cimetière (je suis allée faire un tour sur la tombe de papa puor voir comment ça va là-bas. bien! avec des fleurs et de la dorure toute neuve sur les lettres. siiii! et sinon? bon je vous dis mais pas grand chose et en plus j'ai oublié des trucs alors bon... bref. donc je suis allée voir à la grande récré si je trouvais pas des moulages en platre pour faire des figurines mais perdu! c'était dans le catalogue mais pas les rayons du tout. tant pis! après bon j'ai fait rien de mieux et retour en ville où j'ai vu patrick, un ancien collègue qui a l'air pas en forme de grippe et tout. moi ça va un peu mieux et donc on s'est souhaité bon courage et meilleure santé tous les deux. bisou patrick t'es un amour toi et ma foi bon souvenir de notre collaboration. siii! après les gens je vais plus loin et je vois qui? devinez? mes détenus de l'autre jour! siii! allons bon! yael il me dit "bon, on va faire comme si on les avait pas trop trop bien vus et on va plus loin. bon. "allez ils sont partis (hum!) et on retourne". l'air con! qui voilà tout à coup soudain à nouveau devant mes yeux éblouis de gêne totale? eux! mais bon il y a une dame avec eux et là on me dit "oh la la je vous présente et ma femme et mon fils (manquait plus que le saint esprit mais il est avec moi alors bon on peut pas tout avoir nous les ex-détenus. si. voilà voilà). moi je dis enchantée très sincèrement à la dame qui me dit rien de mieux et après on se sauve vite vite nous les détenus avec bobonne. mais j'ai eu la joie de voir que celui qui semblait le moins apprécier ma conversation avait pas l'air faché du tout de me revoir au contraire et que l'autre ma foi il a pas fait durer forcément avec madame, va expliquer ce que tu fous avec cette jolie dame qui fait du crochet sur un parpaing en béton en attendant son car. hum? tu dis quoi? rien! voilà! il a rien dit de mieux et voilà pour eux. contente quand même de les avoir revus et il parait affaire à suivre d'après yael et on verra bien. donc voilà. après encore arrivent deux jeunes. des biens. l'air sympa et tout. et j'entends un peu sans du tout écouter aux portes leur conversation sur tout. et après je m'en mèle et on a papoté un moment et voilà. non. pas voilà. je leur ai rappelé les règles pour partir tranquille et dit que bon on doit pas faire le lit aux addictions trop fort dans sa vie et aussi bien la jeune fille elle me dit on se connait un peu on a papoté toutes les deux chez cultura et on a choisi un livre que la morale réprouve à peine grace à vos bons conseils. siiii! voilà voilà. donc voilà pour eux et j'ai dit aussi à ce jeune homme que pour pêcho fallait y aller (comme je dis à fab un autre pote que j'aime bien hein maxime? t'es pas jaloux? faut pas! on s'écrit un mot tous les trente six du mois et pour lui dire vas-y mon gars! courage! tu vas pêcho et j'attends toujours mais pas moi! pas moi! une autre! bref. donc content et elle aussi et on s'est quittés bon amis comme tout. et après quoi? je vois des gens et c'est une jeune fille et des jeunes gens et un monsieur un peu moins jeune. et on papote gentiment tous les trois la jeune fille le moins jeune homme et moi. les autres ils sont restés entre eux à rigoler comme des marioles d'autre chose et voilà pour eux. et donc j'apprends qu'elle est gitane (tiens donc! encore une! je fais une collection de gitans moi je vous dis pas entre la petite toute mignonne que je vois plus tiens du coup, sa soeur, et le beau gosse qui m'a montré son torse viril et d'autres comem je pense michel et encore le beau joseph que je vois plus non plus et tout. bref. des tas de gitans. et elle, elle est sympa et le monsieur aussi mais lui il est pas ça il est une autre "race" qu'il dit et voilà. et donc on se parle et lui il me prend la main (je vous jure les gens tous les prétextes sont bons pour me faire la cour... lol!) et il me dit dans les lignes de ma main que j'ai été mariée quatre fois et que j'ai eu des misères et que bon un autre truc très faux encore. bon il se démonte pas hein. mais bon voilà. je suis ça pour lui. la petite elle me dit que je suis maman de trois enfants. un peu plus juste. et voilà. j'ai rien demandé et il m'ont pas demandé de sous donc tout va bien. tout va bien? non! le monsieur tout à coup soudain comme elle disait marie christine il me dit "oh la la! oh la la! je me sens pas bien j'ai des palpitations ça me fait pas du bien je sens que c'est votre énergie qui est très forte et ça me perturbe". bien! yael il me dit "oui, c'est ça". je lui dis et il est content et voilà. donc pour pas que le pauvre homme défaiille je me sauve en disant au revoir gentiment et eux aussi ainsi que les deux rigolards qui me disent aussi au revoir gentiment. voilà pour aujourd'hui. bisous les gens. à bientot!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :