• 24 05 2017 mon histoire suite 1

    les objets ils me disent tout des fois. comme ce collier d'ambre qui m'a parlé d'une dame bien qui a vécu en russie et qui a pris l'orient express. tout ce que je sais dessus. et là je vois des tas d'images. qui me viennent en le tenant dans mes mains. j'ai fait un truc spécial expliqué dans mes lectures et inventé par moi pour l'écouter l'objet. je sais c'est très bizarre mais bon je suis pas toujours comme les autres moi. j'avais envie d'essayer et disons que j'ai inventé ma technique à moi pour rentrer en résonnance sans danger avec l'objet. c'est risqué. faut pas. mais bon je le fais plus car yael me dit que c'est pas bien de le faire. un esprit non apaiser peut en profiter pour vous faire de la misère et ça aurait bien pu m'arriver aussi j'ai abandonné de moi même cette pratique même si j'aimais bien ça. cet objet m'a donc parlé de cette dame. elle vivait en russie donc et j'ai eu une première image, ou plutot un film: une dame bien habillée à l'ancienne qui passe sous une sorte de "pont" en verdure et arrive un homme qui est en costume de l'époque (j'ai su plus tard que c'était la mode je l'ai vu dans un film sur you tube à ma grande surprise: un costume à carreaux assez larges et un gilet. il s'avance vers la dame et lui sourit et elle tend les bras et dit "oh! dimitri!" et c'est tout. il fait beau, ils sont heureux de se voir et voilà. après les gens autre chose: elle est dans une pièce sombre et elle reçoit une amie en tenue de voyage et elle dépose sa valise à ses pieds, s'assoit et se met à pleurer. la dame lui dit "mais à moi jeanne, tu peux tout me dire...." et je sens, je sens par intuition (c'est le mode de communication de l'autre coté de la vie il parait et ça m'est arrivé cette seule fois) que cette femme est enceinte et que c'est un drame pour elle. fin du ban. le lendemain j'en parle à la personne qui m'a prêté l'objet et elle me dit "dimitri? jeanne? non..... ça ne me dit rien" alors je dis en rigolant un peu "ça m'étonne pas tu sais des fois ça peut être mon esprit qui divague je sais pas. j'ai vu ça. tant pis merci pour le prêt". et ma foi je suis pas surprise parce que bon j'ai eu plus de succès avec d'autres choses et ce serait fort quand même que ce soit des trucs vrais. surtout avec si peu d'infos. donc pas trop surprise de ma défaite. le lendemain je revois cette connaissance et là sur le cul! siii! elle me dit qu'elle a vu sa mère et que elle sait que cette jeanne était la meilleure amie de celle qui possédait le collier, que c'était un drame en effet pour cette femme cette grossesse car c'était pendant la guerre et que c'était d'un allemand et aussi bien que le monsieur dimitri était aussi un ami cher qu'elle a ramené avec elle à paris. voilà. donc ça m'a quand même bien secouée tout ça mais bon la dame au collier elle a moyen aimé ça et elle est venue me "hanter". je sentais sa présence pas super bienveillante auprès de moi dans mon dos comme si elle me disait "vous êtes bien indiscrète madame. arrêtez ça je vous prie" mais sans violence ni rien. j'ai eu de la chance car cet esprit était assez doux. c'est pour ça que je dis faites pas ça on sait pas bien où on fout les pieds et j'aurai pu avoir des soucis je pense sans ma formule de protection et ma méthode à moi que mon guide a du m'inspirer aussi. voilà pour ça. donc après j'ai continué mes expériences et j'en suis venue au shiatsu. on m'a donné plusieurs fois le nom d'une personne qui en faisait et je suis allée la voir dans une période de blues comme vous des fois où ça va pas fort fort mais pas au point de vous jeter sous un train. elle m'a été d'un grand secours et m'a remonté le moral et tout avec ses tours de passe passe avec ses mains. des mains de fer. misère au début! ça fait un mal de chien ce truc! j'avais des soucis avec l'énergie du foie et des reins. et quand elle appuyait à certains endroits pour les débloquer misère j'en aurai hurlé! mais mal! enfin bon ça a fait un truc bizarre dans mes jambes ces soi-disants débloquages parce que pardon madame mais au début j'avais un peu envie de rigoler parce que les énergies et tout ça j'y croyais pas bien bien moi. et là j'ai senti dans mes jambes comme si on faisait couler de l'eau chaude. je me suis dit bon, il doit y avoir un tuyau sous la table à repasser (lol! la table de massage en fait) et ça fait du bien mais bon c'est bizarre ce truc. je dis à la dame "vous faites couler de l'eau sur mes jambes c'est ça? " elle a ri et elle a dit "hé non ma p'tite! c'est l'énergie qui repart!" mon oeil voui! ça va pas bien la dame? tu vas voir que c'est ça je regarderai. pas loupé! je regarde tout de suite et rien! rien! y avait rien sous la table qui ressemble à ça et mes jambes elles étaient pas mouillées ni rien. ça m'a ébranlée quand même ce truc. enfin bon bref je commençais à bien bicher et à me sentir mieux. la dame au bout d'un temps elle me dit "vous allez mieux c'est sur mais je vois bien qu'il y a encore des noeuds dans le potage et je voudrais bien savoir lesquels. bon. soit. alors bon elle me propose une séance de régression dans le temps. à la recherche de mes vies précédentes pour voir si y a des trucs dedans qui expliquent que ça aille pas si bien bien que ça devrait. bon. je dis oui pas rassurée et surtout surtout très sceptique parce que moi les vies antérieures et toutes ces conneries j'y croyais pas bien bien moi. donc ça. alors quand est arrivé le jour glaglagla. j'en menais pas large quand même... mais bon cochon qui s'en dédit et ma foi elle me dit vous en faites pas! je suis là moi. je vous guiderai et si vous avez peur emmenez votre guide avec vous il sera là pour vous. booonnnn. ça rassure. "je peux pas vous dire qu'il vous arrivera rien j'en sais rien mais bon normalement tout se passe bien". rassurant. à fond. la trouille quand même votre françoise qui a pas peur de ce genre de chose mais bon on y va on fait une nouvelle expérience et basta. faut pas le faire vous hein? surtout comme ça par jeu. moi c'était une démarche déjà et avec une dame d'expérience. on essaie pas avec sa voisine de palier hein les gens? vu? c'est risqué je pense. faut pas. donc voilà votre françoise allongée sur la table et la dame derrière qui la briefe. détendez vous comme ci comme ça encore , encore, encore bien! on y va. oh la la! bon je laisse venir et je vois bien mon guide dans ma tête. il est bien là. je vois comme un personnage au loin et on va dire que c'est lui. bon. voilà voilà. donc on approche d'un trou noir. très grand. enfin grand. et la dame me dit allez y. booonnn. je brille pas. ce sont des images mentales un peu comme dans les rêves vous voyez? mais ça parait réel et ça vient tout seul. vous commandez pas ce qui vient. alors bon je brille aussi peu que possible et ma foi je l'écoute et me voilà dans le noir complet. complet. boonnnn! je vois juste mon guide qui est toujours là dans un recoin et je le suis (suivre son guide c'est pas mal non? lol! enfin lol... pas si tant...) alors bon voilà t'il pas qu'au bout d'un certain temps je vois une grande lumière dans le fond (comme dans les nde! ah bon? mais je croyais que je cherchais des vies antérieures moi... bref. ah mais non! je confonds! c'était après ça! misère ma mémoire de courge! on a fait plusieurs séances avant ça que j'ai notées. donc je vous mets si je retrouve ce que j'ai noté. bizarre encore ce que j'ai vécu. mais bon je vous mets:

    d'après ce que j'ai écrit c'était en 1997 ce truc. une séance par mois. déjà folle là. ça fait un bail que je suis en contact avec mon guide non? si! mais bon sang j'ai sauté encore un épisode! la r'mal! je sais pas raconter moi. faut pas que j'écrive un livre pour finir je mélange tout. pour le début ça va. j'ai bien fait bien bien. j'ai écrit il y a longtemps et ça allait encore à peu près la tete folle de votre françoise. mais là bon.... enfin ça fait rien je vous redirai des trucs après. si. après . on finit ça sinon on s'en sort plus. donc enjoy!

    02 07 1997 (il y a vingt ans déjà.. déjà! misère! voit pas le temps passer votre françoise. vrai!)

    un escalier en pierres en colimaçon rampe à droite. au pied de l'escallier une grande pièce éclairée. vide. à  droite de l'escallier une porte en bois. derrrière la porte l'horreur les gens. si. une bièce noire, pleine de rats et les murs snt noirs et gluants. au fond il y a un coffre simple en bois ouvert, il est revouvert de velours rouge à l'intérieu. il est plein de pièces d'or et de bijoux. il contient aussi un livre ancien sans titre apparent. à l'intérieur il est écrit "la vie" puis une citation "savoire la vie come une fleur" (? cherchez pas les gens...) puis il y a une gravure qui représente un paysage avec une cascade. titre " la cascade de la vie". puis encore un trèfle à quatre feuilles. le coffre contient aussi une pettie épée . la lame est en or, le manhe en or recouvert de pierres précieuses (émeraudes, rubis) cette épée apppartient selon ses dire à pon "père - frère" (par pitié les gens jugez pas! c'est des propos de folle je sais bien mais ces images je les controle pas. ça vient comme ça! je peux pas les diriger ni rien de ce qui se passe ça vient tout seul. mon inconscient? peut-être... alors si un psy au point comprend des trucs je veux bien.. lol! le bazar. misère! lachez pas l'affaire hein les gens? c'est les premiers essais alors bon..bref) mais il ne peut pas me préciser qui il est. ça va bien là françoise un cachet et au lit. siiii! non!pour finir j'ai moins peur de retourner dans la pièce noire après avoir ouvert le coffre. la pièce est moins sombre et les rats moins effrayants. toujours ça de pris! lol! enfin lol...

    mois suivant on reprend:

    06 08 2017

    escalier en pierres. grande pièce . au plafond un vasistas. je prends la corde de l'escalier pour monter au vasistas (? c'est les notes de l'époque je sais plus bien. c'est la dame qui m'a dit de noter tout en rentrant et j'ai du en perdre des bouts ou quoi). une main masculine tien la corde (? pfffff....je comprends plus tout bien bien mais je mets tout j'ai dit tout c'est tout quitte à perdre de mon lectorat comme cyril ses sponsors chacun sa merde hein mon cyril? voui, c'est des vilains ils comprennent rien à l'art télé ces gens laisse. moi je te kiffe je te pardonne tes incivilités de coming out à toi. c'était bien tpmp radio j'ai kiffé coeur je t'aime fort laisse. c'est des pas bien les gens qui disent que t'es pas bien bien enfin bon t'aurais pu éviter quand même hein? vilain! (c'est pour lui cherchez pas les gens il fait de ces trucs des fois. t'es fou mon cyril. kiss doux pour toi... mais recommence pas hein? csa et pro gays même combat à cause de toi. vilain! file dans ta chambre! je vous jure celui-là alors.... bisou mon coeur de télé. si) bon alors j'en étais où moi... je me retrouve sur le toit d'un édifice : un gratte ciel au dessus d'une ville. le toit est en gravillons ( très important les gens j'ai le sens du détail qui tu e moi...) et il est vide. derrière moi il y a de nouveau un mur avec une échelle. je l'escalade et me trouve devant un superbe jardin intérier avec une piscine triangulaire (j'ai trop regardé des trucs sur les francs maçons ou quoi moi. comme leur symbole ou celui des illuminati je sais plus bien bien) j'éprouve l'envie de me baigner (m'étonne pas les gens je suis dingue de l'eau de baignade moi..) bon sang  pas moyen de dégraisser le texte et de le réduire! fait ch...... yael! bon bref. je continue comme ça je corrigerai après si je peux. au fond il y a un message pour moi inscrit en rouge "je t'invite au bal masqué " (ça s'arrange bien on dirait... en tout cas si ça vient de moi je manque pas d'imagination moi on dirait. je pourrais faire écrivain pour enfants on dirait bien genre jk rollings. siiii! lol!) un homme corpulent et barbu (cyril? c'est toi? on dirait! enfin t'es pas corpulent mais ça ressemble! ça alors! siii!) dans une tunique longue blanche (ah non t'as jamais mis ça sur tpmp récemment enfin en 97 peut-etre... ça existait pas encore? bon ben c'est pas toi fache toi pas oh la la le susceptible! ces bougnouls alors! je vous jure! loooool! bisou coeur de télé je rigole tu me connais bien aussi maintenant. siii! lol! bisou. rigole avec moi. si. bisou doux. il a l'air gentil. comme cyril. si. affreux des fois mais gentil. et là je lui demande qui il est et il dit qu'il est mon ami mais s'offense quand je lui demande s'il est mon guide. pas de quoi! il est r'mal lui! c'est un compliment! bref. rêve éveillé ça va pas bien bien.. mais il le connait. je le prie de me conduire vers lui et il accepte (bien brave). je sors de l'eau (ah parce que j'y étais encore? bon bref...) il me prend.... par la main (ouf!) et me conduit devant une porte en bois (encore! décidement!) il frappe (le poli! c'est bien ça) et au bout d'un moment (on sait pas combien de temps en fait) non! au bout d'un court instant (m'étonne pas les gens yael il fait jamais trainer ses affaires lui) on me dit d'entrer. je me trouve alors facce à un être lumineux vêtu lui aussi d'une tunique blanche et qui ressemble à jésus. je suis si émue que j'en pleure. cet être de lumière me prend dans ses bras et je me sens bien. il me dit qu'il m'aime et que je pourrais toujours compter sur lui. il m'encourage à continuer mon travail avec les tarots (j'ai plus rien fait après mais il me connait bien lui... si on me dit fais je fais pas, une bique dans mon genre.. bien vu! il voulait que j'arrete je le sais maintenant et il a trouvé la bonne méthode pour mon inconscient ou quoi). il m'embrasse. de descends de ses genoux (non parce qu'il est très grand, vraiment) comme un petit enfant. j'ai hate de repartir . je retrouve l'escalier en reprenant le même chemin. bon bref. ça va pas bien bien mieux là les gens. j'y peux rien c'est les notes de l'époque et ça gêne pas la dame ni moi. c'est un rêve eveillé et ça veut dire qu'on est à la fois dans ce truc de ouf et à la fois avec la dame qui donne des consignes des fois et tout. voilà voilà. les barrés comptez vous. mais bon je suis sure que ça a du sens. je pense. mais lequel. bref. je peux toujours pas dégraisser ce foutu texte. j'ai essayé et ça marche pas! ça reste gras! bon bref.

    mois suivant: (les boules! ça revient tout seul le pas gras! misère de misère! bref. croyez y pas le mécréant de paris. m'en fous. c'est vrai. j'y peux rien. je suis avec un esprit farceur on dirait. non? si! c'est qui qui vous a parlé de ça? hum? ça existe je sais bien mais bon il a la farce bizarre non? il m'envoie vers des gens que je fais pleurer avec des vérités qui font du bien. c'est trop drole non? bon bref. je sais pas moi. mais bon je vous dis tout et vous vous faites votre opinion vous. des fois y a des trucs bizarres non pour un esprit farceur. ça existe il parait. ils aiment bien faire ch... les gens. ça les occupe. ils sont pas évolués et ils ont que ça à foutre. bon. je pense pas moi. il a des pouvoirs que je pense pas être accessibles à des esprits qui font ça. bon bref)

    10 09 2017

    escalier etc.. retour vers mon guide. je lui demande e que je dois faire pour évoluer. réponse "aprends apprends l'amour, la vie, trouve ce que tu es". bon . soit. alors on fait ça c'est sur mais bon l'amour ça s'apprend? bizarre je trouve. il m'emmène ensuite devant un paysage superbe sublime (montagnes qui s'étendent à l'infini (forcément, un guide... lol!)  dans le lointain et il me dit "tout cela est à toi si tu le veux". puis il me prend dans ses bras longuement, i me conduit dans un réduit (oh la la! misère! mais arrêtez de fantasmer les mecs! c'est pas vrai! c'est très chaste tout ça et je vous rappelle que c'est un reve éveillé pas un contact avec lui en vrai comme là où je le vois pas du tout comme ça. je le vois pas ou presque je l'entends surtout me parler à l'oreille comme à cyril à qui il a dit que clinton hillary et fillon seraient élus et donc pour la politique demandez lui rien il connait pas les résultats pour ceux que ça intéresserait. ça dépend du vote des gens et on peut pas savoir avant que tout soit fini. voilà. cyril il a fait une sale tête quand il a dit ça. moi pas. si. enfin bon bref). un réduit creusé dans la pierre. il me regarde intensément et me prend les mains (mmm! c'est d'un érotisme torride je trouve moi avec le recul) mais je ne peux voir son visage. bon. pas grave. ça va bien. il me regarde et je vois pas son visage. misère! ça chauffe des fois une françoise je vous dis pas. je lui demande s'il peut me dévoiler un peu de mon avenir (de la part de la dame car moi j'ai pas d'idées pour poser des questions je sais pas bien bien. j'y pense pas) il tire un rideau et je m'introduis (pas lui! non mais dis donc maxime et les statistiques là! ça va pas bien! je vous répète encore que c'est pas bien de dire ça! rien de sexuel entre nous! jamais! ja-mais! ) dans un passage étroit, couvert de cailloux puis d'une surface blanche, brillante et douce. je débouche ensuite sur un paysage très lumineux je descends quelques marches et me retrouve au milieu d'un cirque de gradins au milieu duquel se trouve un petit jardin paysagé avec une source (allégorie de ma vizirette? on dirait!) je m'aperçois que des gens habillés comme des moines s'installent petit à petit sur les gradins . la scène est très calme et silencieuse. les moines et moi sommes sereins. un à un ils viennent chercher de l'eau à la source et retournent s'asseoir pour la boire. un seul jette son verre et part à grand pas. je le regarde partir avec détachement . les autres "moines" viennent m'embrasser et s'en vont . quand ils sont partis je m'assois en tailleur et je médite. je suis vêtue d'une tunique blanche puis je retourne vers mon guide . je lui demande si je dois savoir autre chose. il me dit que non. ça suffit (ben mon vieux... bien avancée votre françoise avec ça...) je retourne vers l'escalier par le même chemin.

    voilà . super! je me demande si elle m'a pas foutu sous substances la dame sans que je me rende compte. je pense pas. mais on dirait c'est sur. un délire total. mais sur le coup c'est réaliste on est dedans on se rend pas compte et c'est pas pire que ceux de monsieur jung le psychanalyste alors bon ça console. siii! voilà. bref. et après donc le gros morceau qui est plus sain on va dire. je vous mets quand j'aurai mangé et soufflé un peu. bisous les gens. à touut à l'heure si vous avez pas tous fui! siii!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :