• 25 04 20916

    bonjour les gens! c'est moi! bon j'ai un truc à vous raconter de dimanche. c'est bien vous verrez. alors on est allés à la farfouille avec mon michou et on a trouvé des trucs. enfin moi. lui pas. il cherchait pas à fond, il avait juste envie de revoir un peu sa famille et comme elle vend des fois sur les farfouilles alors bon content il a revu sa soeur et son mari et moi j'ai vu tout le monde et je suis partie à la chasse aux vieux trucs vous me connaissez je suis incorrigible et ma foi j'ai trouvé! siii! alors des revues de vieux comme dit michou (ça date de vieux il dit exactement) et un livre. si. le castaneda. celui qui s'appelle "l'herbe du diable et la petite fumée". c'est un livre qui raconte l'iinitiation au peyotl d'un français. enfin je sais pas en fait. il est quoi carlos? ah ben non, c'est traduit. ça doit être un américain je pense voyons google pour voir.. bon autant pour moi c'est un anthropologue américain qui a voulu voir un peu comment ça fait l'initiation on dirait. alors je l'aivais déjà commencé il y a longtemps ce livre mais il m'est tombé des mains. dans le fond rien à foutre de ça pour finir car j'avais pas à l'époque trop d'intéret pour la culture amérindienne et ma foi c'était pas fort fort pour moi. j'avais bien aimé flash qui racontait l'histoire de jeunes partis en inde pour tester le nirvana de drogue eux aussi et ma foi c'est intéressant leur parcours mais bon c'est pas très visible les effets et tout. juste ils s'éclantent à faire leur trip et ma foi je sais plus trop la fin je me souviens juste qu'ils se faisaient rapatrier à l'oeil et qu'ils trichaient avec les travelers chèques les vilains si ma mémoire et pas trop moche de cette lecture. alors là c'est pas ça. je sais plus du tout mais je me suis ennuyée à mourir à lire ça et j'ai laissé tomber. pour moi y avait pas de rythme mais là ça prend un nouvel intérêt car j'ai relu patrice van erseel et je vais voir un peu ce que dit ce bouquin sur cette drogue. alors je suis allée du coup encore sur internet et j'ai appris que le peyotl est un champignon hallucinogène et que bon  la quiche non! c'est un cactus miniature! c'est pas un champignon! ah la  la les gens! heureusement que je vérifie des fois moi. sur wiki. et ma foi ça donne quoi? alors ça donne des résultats qui font peur les gens: on a des nausées et on est pas bien quand on en prend. après on a des trucs comme de la langueur et on a des "visions" bizarres comme des auras de lumières colorées et ce genre de trucs et ma foi on a des bonnes vibes mais c'est pas très très long et après bonjour on a mal à la tête et tout. enfin je comprends ça. moi ça me tente absolument pas! beurk! des nausées? tout ça pour voir des petites couleurs et tout? très peu pour moi! et si c'est pour me voir depuis la fenêtre du haut comme il parait ma foi c'est pas mon trip à moi. je me trouve déjà pas super belle alors en vrai je crains le pire car yael il me dit que si je me voyais en vrai je me trouverai pire encore que ce que j'imagine alors vaut mieux pas les gens. siiii! donc sinon encore un mot bizarre (pas perdre une occasion de s'intruire nous françoise): enthéogènes. déjà l'autre là je sais plus le mot que je vous ai dit la dernière fois pour le cannabis, ah ouiiii! endogène. qu'on fait nous même. alors voyons enthéogène pour voir.. c'est une substance psychotrope induisant des états modifiés de conscience. d'accord! c'est pour ça que ça intéresse les chamans! on est dans une autre dimension avec ça. bon, ben si c'est pour avoir la gerbe et tout c'est bien la peine. enfin bon bref. c'est à essayer pour un chaman ou un antropologue mais pas pour nous les gens. moi j'en ai pas besoin, j'ai yael. qu'est-ce que j'irai me faire ch.. à prendre des substances plus ou moins saines avec des effets secondaires pas beaux du tout alors que lui me fait l'état modifié de conscience à lui tout seul? il sait des tas de trucs, il me fait vivre des tas de machins et donc le brave monsieur il fait ce qu'il veut mais vraiment sans façon, je préfère me droguer à yael car les effets secondaires y en a pas trop à part de la rigolade de ces "conneries" des fois et aussi des sensations physiques que je reçois pour me mettre  à la place des gens que j'aide. mais sinon rien. voilà voilà. donc ma foi enthéogène, vous vous souviendrez mieux que moi les gens. après bon, je sais pas tout sur le monsieur antropotruc mais il va essayer aussi d'après la quatrième de couverture la racine de datura inoxia. essayez pas les gens! c'est l'herbe du diable. c'est pas pour rien que ça doit s'appeler comme ça. qui a dit "j'ai déjà essayé moi" c'est pas un grand brun qui est beau gosse et qui s'intéresse aussi à l'autisme ? je crois bien hein le gens? hum? ça fait pas trop fort du bien hein ce genre de truc... dites pas non je sais tout. et ma foi c'est pas pour nous ces trucs. ça fait bien de l'effet mais des résultats?  on vit un truc c'est sur... mais sorti de là? hum? c'est pas super bien pour nous. moi je le ferai jamais. c'est un trip de voyageur et ma foi ça fait des choses à raconter c'est sur. mais c'est pas une démarche à fond. on essaye pour voir ce que ça fait. et moi j'ai pas envie de jouer à ça du tout. yael il m'explique et je le crois mais bon je sais pas si c'est vrai vu que j'ai pas d'autre expérience de la drogue que la bouffée que j'ai prise au lycée en pensant juste que c'était une cigarette un peu forte et qui m'a fait faire un bad trip de qualité et qui m'a dit "stop françoise, pas pour toi le truc!:" et tant mieux dans le fond. en tant qu'épileptique, le cannabis pourrait en effet me faire du bien monsieur le gens qui s'y connait. mais j'y touche pas. ça me fait pas du bien de voir des jeunes dans un sale état quand il reviennent peu de voyage ou qu'ils sont partis et plus très fort là. moi ça me fait flipper grave. j'aiem pas du tout ça. je dis rien et je pense rien de moche moi. ça m'est arrivé deux fois. une fois avec ma copine julie qui semblait pas là et pas bien, et une autre avec un gars qui était tellement dans les limbes du pacifique qu'il parlait tout seul et disait tout haut "oh la la! il m'en faut là, je me sens pas bien. je me sens pas bien" et qui avait l'air en effet dans un triste état. ma foi si c'est ça la drogue, j'en veux pas. j'ai pas envie de me retrouver moi dans cet état là. j'aime mieux rester lucide autant que possible et quand je suis sous l'emprise de yael on va dire quand il me fait dire des trucs et tout je suis consciente tout le long et si je regrettait un truc qu'il me fait dire je pourrais tout corriger sur le coup. maintenant je sais pas si par moment je suis pas en transe plus à fond mais je pense que les gens me le dirait. j'ai pas l'air ailleurs ni rien. je parle et le leur dit tout dans les yeux et voilà. jamais on m'a dit "à un moment madame on a vu que ça allait pas bien " ou "vous aviez partie madame". jamais. donc je pense que je suis consciente tout le temps. donc voilà. beurk! comme l'alcool qui vous déshinibe et vous fait dire n'importe quoi des fois que vous regrettez après comme moi le jour où j'ai dit à un pote que j'étais dingue de mon homme et bon bref ça le regardait pas fort fort ce que ça me faisait de le voir regarder dehors pendant que je picolais. bref. je raconte encore dans le livre alros bon.. pas fière. bref. donc pour en revenir à notre ami le bel anthropologue j'en suis là. et ma foi j'ai acheté ce livre sur la farfouille a un gentil monsieur qui me dit "oh la la avec un sourire pareil, je peux pas vous le faire à plus de cinquante centimes ce livre". bon! merci monsieur. et moi j'avais un message pour lui. siiii! il a pas la frite le monsieur et il pense à bouffer des racines encore (tiens! ça me fait penser encore à un truc! siiii! et ma foi merci car c'est un truc un peu important pour moi. je vous explique. j'ai déraciné des pissenlits dans le jardin pour aider un peu mon michou et je suis surprise de la taille de la racine principale les gens. on dirait que c'est coupé net. alors à moins qu'il y ait un troll des racines de pissenlits dans mon jardin ça me surprend un peu . je vais voir pendant que j'y pense pardon.. ah ben je sais pas trop du coup.. y en a des longues et pas. bref. je vais faire comme si c'était tout le pied qui est parti moi. bref. donc je lui dis aussi que coté taf fallait pas qu'il se décourage si fort et que si il voulait bien mettre la pédale forte il pourrait en trouver sans souci et aussi bien que c'est pas grave son passé douloureux très fort, qu'il doit pas rancuner si fort (alors là il me dit "oui, je sais ,  j'y travaille, c'est pas beau, je suis pas comme ça, je lui en veux pas. j'ai pas le droit (un truc comme ça m'en veuillez pas les gens je me souviens pas à fond....) et il me dit pour finir "je ne peux vous dire que merci" sur le ton de celui qui te dit merde et ma foi voilà. bref. donc je sais pas trop encore. moi je suis pas psy et je pense que j'ai pas dit ue des conneries et que ça pince fort l'orgueil et que ça rend nerveux. mais bon je me trompe peut-être je sais pas trop. bon voilà. je vous laisse. j'arrive pas à faire passer ce foutu article sur les conneries. mais ça ça passe! ça m'étonne pas. j'ai jamais le droit de rire moi... même le dimanche! lol! bisous les gens. à bientôt!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :