• contact positif avec les esprits

    pour entrer en (bon) contact avec les esprits il faut:

    - avoir connu des deuils de proches qui vous ont brisé le coeur

    - avoir l'esprit (le cas de le dire!) ouvert

    - être prêt à écouter les esprits et à diffuser leurs messages

    - avoir du sang-froid

    - ne pas faire cavalier seul et "travailler" avec un guide qui évitera les mauvaises rencontres

    - ne pas chercher à s'enrichir par les informations fournies

    - dire que certains esprits pourraient dire des bêtises

    - être capable de garder certaines informations pour soi (confidentialité des messages (fond du message)

    - pouvoir accepter des points de vue différents des siens

    - se taire quand son guide demande le silence (je veux dire le suivre en toutes circonstances, même si on n'est pas d'accord avec lui (difficile souvent, mais nécessaire car il dispose d'informations que n'ont pas les Hommes).

    - savoir faire totalement abstraction de soi lors de la transmission des messages.

    - oublier tout très vite (messages personnels surtout) pour ne pas encombrer sa mémoire et ne pas trahir la personne involontairement

    - ne pas s'offusquer d'un refus, mais réessayer plus tard, si on le peut.

    - écouter un peu la personne après la délivrance du message (souvent, elles ont besoin de se confier à cette personne qui leur parle si bien d'un proche parti pour l'autre coté) mais ne pas se transformer en psy: pour cela, suivre son guide qui sait à quel moment il faut arrêter la conversation pour son bien et celui de la personne aidée.

    - ne pas craindre d'être traversé(e) par tout un tas de sensations physiques qui vont d'agréables à extrèmement pénibles après la délivrance du message, de la part de la personne guidée.

    - s'attendre au rejet et ne pas en vouloir à celui qui vous rejette. c'est très dur pour certains l'autre coté: on a peur, ou on a trop peur de craquer.

    - être capable de supporter une initiation dure et pénible avant de pouvoir travailler avec les esprits. et encore, patienter très longtemps avant de leur parler en direct.

    - accepter que sa vie sociale puisse patir de sa médiumnité et le rejet de proches souvent, déconcertés par notre changement.

    - accepter une grande solitude morale par moments, car personne, personne, ne peut partager avec vous vraiment ce que vous vivez (surtout moi!)

    - je pas juger, ne pas critiquer l'autre en pensées et en paroles et ne rien penser de lui ni du message qu'on transmet (très très très difficile, la pensée est souvent en embuscade et on se laisse faire parfois. moins les pensées sont présentes et plus le message est "pur" et entendu à fond par la personne qui le reçoit).

    - suivre toujours toujours son guide en toutes circonstances et ne pas se laisser influencer par les Hommes qui pensent savoir mieux que lui ce qui vous convient.

    - être modeste (très!) et reconnaitre que c'est son guide qui est à l'origine de son don et qu'il dépend uniquement de lui, et pas de soi. quoiqu'on en pense au fond. 

    - accepter la "concurrence" et se réjouir de ses succès même supérieurs aux siens et l'aider autant qu'on le peut dans sa mission, même si on l'envie.

    - supporter l'envie et la jalousie et la médisance des Hommes qui font très mal parfois.

    - ne compter que sur soi et son guide et être toujours heureux que d'autres vous tiennent la mains et ne pas en vouloir aux autres (pas toujours simple, foi de françoise!)

    - penser à remercier souvent son guide pour tout et tous les esprits guides ou non qui souhaitent aider votre travail pour le bien des Hommes. et savourer leurs gentilles attentions sans raler (je sais pas faire encore, comme quand ma copine géraldine me fait crocheter des gilets qui ressemblent en cours d'exécution à des serpillères qui me font passer pour une dingue auprès de mes voisins et qui sont des chefs-d'oeuvre irréalisables par des hommes sans modèle, ce que j'ai fait pourtant).

    - admirer le travail des esprits qui protègent les Hommes sans fin et ne pas penser que seul le hasard est à l'oeuvre. (dixit yael, je sais pas pourquoi..)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :