• la dame et sa fille

    yael me fait chercher, sur le port de roanne, deux femmes qui auraient perdu un proche il y a un mois. je fais le tour du port sans succès (mais toujours avec des réponses gentilles et désolées de ceux qui n'étaient pas concernés) et tombe  sur une mère et sa fille qui répondent favorablement.

    la maman pense à une amie qui a perdu un proche récemment, même si la description ne correspond pas totalement au défunt. elle doit dire à cette personne que l'homme qui est parti ne souffre plus, qu'il a beaucoup souffert avant son départ et qu'il espère qu'elle ira mieux. elle doit aussi dire à cette femme que sa fille souffre terriblement du départ de son papa, et qu'elle doit y être attentive. la dame me promet de transmettre et la fille dit "mais c'est gisèle!" et elle sursaute très fort. je crois comprendre que gisèle, c'est la dame assise sur le banc. la fille pleure discrètement et je dis à la dame que c'est pas une bonne idée de sauter le pas, même si ça la tente. elle doit tenir bon pour sa fille qui contrairement aux apparences qu'elle donne, a bien besoin de sa maman dans ces circonstances difficiles. je les quitte et elles me remercient, ainsi que yael, avec un gentil sourire. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :