• vacances chez mon fils (2)

    toujours des notes prises sur le vif lors de mon deuxième séjour à roanne

    24/06/12



    Départ pour Roanne. Michel achète des pains au chocolat.Le voyage se passe très bien.

    Nous prenons un café à la boulangerie de Neaux. Yael parle à la boulangère. JE ne comprends pas vraiemnt l'intérêt du messsage dont je ne me souviens plus. Elle ne semble pas réagir positivement. Ca me paraît bizarre...Il me fait dire qu'elle a de la chance elle d'avroir toute une cour d'hommes (les clients), puis que je la plains à cause de sa boiterie. Bof!

    Nous mangeons à la taverne. Très bon repas. Je ne prends que des tagliatelles et un café gourmand et ca suffit. Lucie boude longtemps et se dégèle à peine.

    Elle est contrariée car elle sait (d'après Yael) qu'elle est seule maintenant à me résister.

    A priès le repas, nous allons sur une farfouille sur le port.

    Je n'ai pas le temps de trouver quelque chose car nous marchons trop vite. Yael me dit que nous y retournerons plus tard.

    Je remarque que Yan et Michel restent près de moi, alors que Lucie file seule deant. Changement à vue par rapport à la dernieère fois; Ca me dérange, car j'ai l'impression que Lucie est en détresse. Yael prétend qu'ellese sent plutôt isolée et ça va l'aider à me rejoindre elle aussi.

    Je retourne sur la farfouille . Yael me promène un peu en me disant qu'il y a une bricole pour moi, pas un livre. Puis un livre.

    Nous allons finalement surle port où il me fait chercher deux femmes en deuil, qui ont perdu un proche récemment.

    J'interroge auparavant 2 femmes sur la farfouille. L'une d'elle me dit « non » quand je lui dit que je suis médium et que j'ai un message pour elle de la part d'un proche décédé.

    Puis sur le port, deux autres femmes: pas de proche décédé récemment.

    Puis encore une dame seule. Non plus.

    Enfin nous allons auprès d'une mère et de sa fille; Je dis à la dame que j'ai un message de la part d'un proche. Je lui demande si quelqu'un est décédé il y a un mois auour d'elle. Elle me parle d'une dame de ses connaissances qui a perdu son mari il y a un mois environ. Je lui demande s'il avait une moustache. Elle me répond qu'elle ne sait pas. Je lui dis de dire à cette veuve que son mair est bien passé de l'autre coté, qu'il se sent bien. Que cette dame pense à partir aussi. Ce que la dame confirme. Elle me dit qu'elle a une fille et je lui explique que c'est son guide qui m'a demandé de lui parler. Et qu'elle veuille bien transmettre le message à cette dame, et surtout à sa fille qui en a besoin elle aussi.

    La fille de la dame écoute un peu,mais elle cherche à faire diversion car elle a vu une copine et sa famille. Sa mère a l'air tellement interessée par ce que je lui raconte qu'elle salue très distraitement la famille magré l'insistance de la fille.

    Elle me dit qu'elle tire les cartes et qu'elle voit des choses. Elle me raconte qu'elle a vu un proche qu pied de son lit, qui semblait flotter, qu'elle avait unerobe que cette dame lui avait offert.

    Tout à coup, elle semble réaliser qui est cette personne à moustache et sa fille aussi. Ca semble très fort. Yael me fait dire que ce message est pour elle aussi .Elles me parlent d'une gisèle (Yael me dit que c'est elle Gisèle). Yael me fait dire qu'elle ne doit pas continuer les cartes et de tenter de contacter les esprits parce que c'est dangereux quand on ne le fait pas par l'intermédiare d'un guide,ce qu'elle faisait seule. Je lui parle de ma propre expérience (tarots, objets, esprit qui me poursuit, décès de mon père...). Elle me dit qu'elle a arreté. Yael me dit que non.

    La fille a un moment semble émue et a les larmes aux yeux quand je parle de la fille et dit que contrairement aux apparences, car la fille ne pleure pas. Ele a trop de chagrin. Yael me dit que ce sont ses 1ères larmes depuis le décès de son père, car il s'agirait de lui et la dame serait sa mère.

    Yael me fait dire aussi que cette dame pense au suicide, ce qu'elle confirme. Je lui explique alors qu'il ne faut pas le faire et pourquoi.

    Elle me dit que le monsieur à moustaches est mort dans de grandes souffrances et je lui dis qu'il est bien maintenant que le départ a été dur, mais qu'il se sent bien.

    Elle me dit aussi qu'elle fait du magnétisme, qu'elle en a fait au monsieur auquel elle pensait mais que ça n'a pas marché. Je lui explique que parfois des gens ne réagissent pas. Que moi je fais du reiki et que ça ne marche pas toujours non plus et pourquoi.

    Je lui dis qu'elley pense elle aussi parce qu'elle a des soucis très nombreux, qu'elle se sent très seule, et qu'elle a l'impression d'être abandonnée et sans personne à qui se confier et pour l'aider, ce qu'elle confirme en tous points; Je lui dis aussi que sa fille à besoin d'elle, car elle pense au suicide. Elle confirme.

    Elle doit tenir bon, même si sa fille n'est pas facile « mais on l'aime quand même (soupir) ».

    La fille revient avec sa copine. Elles discutent toutes les deux. Elle rigolent des orille de la mère qui dit « qu'est-ce qu'il y a? » « Rien on regarede ta boucle d'orilles ». En effet, elle a une boucle d'oreille sur le haut du lobe. Sa fille medit qu'elle aussi en a une. Nousparlons du fuschia. Je dis que j'aime cette couleur, qu'elle est à la mode. Qu'elle a un chouette bracelet (fushia). La petite me montre le vernis à ongles de sa mère, qui est bordeau, je lui dis »non, fuschia, c'est plutôt la couleur de sa mnucure. Elle me dit qu'elle a perdu aussi sa grand mère. Yael me fait dire que l'a beaucop affectée. Elle confirme. Elle atttendait un signe d'elle qui n'est pas venu. Yael me fait dire que sa grand mère n'a pas pu la contacter car elle était trop mal à l'époque,m ais ca va mieux et ellea cosit de la contacter par mon intermédiaire.

    Le soir Yan et moi discutons de ma médiumnité et du reste, puis Yael parle à Yan qui répond mais d'après Yael il ne croit pas en Yael.

    Les choses que je lui dis, moi, Yael, sont nécessaires pour son évolution et pour la suite aveclui.



    25/06/12

    RAS le matin. Je reste couchée jusqu'à 11h30.

    A midi, je fais (mal!) à manger.

    L'après midi promenade en ville. Yael a tellement soulé Yan qu'il veut aller se promener.

    Chapitre: je ne trouve rien d'interesssant.

    Centre commercial. Pas mieux.

    La ville: beaucoup de magasins fermés.

    Retour à la maison. Mais je repars direction la boutique de Gilles.

    Ouvre demain. Je m'y attendait. Je repère un livre dans la vitrine. Yael me dit de l'acheter et de parler à Gilles.

    Il me demande aussi de passerà la pharmacie pour demander de l'huile de vison ou quelque chose contre le psoriasis.

    Le soir,je teste le téléphone. Ca marche pour les messages, pas pour les appels.

    Message à Isabelle qui veut bien me voir avec plaisir samedi à la petite boutique.

    J'imite la minette de la part de Yael, ce qui amuse Yan . Il entend des messages sur son attitude et la mienne. Yael dit à la minette qu'elle est moins bien qu'Arthur.Elle est si contrariée qu'elle fait pipi pour la 1ère fois où je me couche.

    Yan nettoie pour la 42 000éme fois son pipi.Avec résignation. Je nettoie sa caisse.

    26/06/12

    Le matin j'envoie un mail à Michel pour son anniversaire.

    A 10 heures, je vais à la librairie. Yael m'a prévenue que je risquais d'être déçue. Que peut-être ce ne serait pas Gilles qui serait là.

    Tout juste! C'est une dame que je n'ai jamais vue qui est à l'accueil. Elle a l'ai sympa. Je lui axplique pour l'année dernière et luidit que je suis médium. Elle me dit qu'elle aussi depuis l'enfance. Petit à petit Yael intervient et lui parle. La ldame confimre en tous moints ce que Yael lui dit. Elle voudrait être mon amie (c'est Yael qui le dit). Elle m'explique que la boutiquesera fermée à partir de demain. Qu'elle déménage à l'autre bout de la rue.Que le propriétaire est toujours Gilles Payant et que la vouvelle boutique sera dans un endroit plus passant.

    Il serait médium lui aussi et discret sur son don.

    Yael lui parle du livre de Jung. C'est elle qui l'a voulu. C'est une blague pour Gilles. Parce qu'il est sur que c'est l'idée de Gilles.

    Yael lui dit sa pensée sur un chirurgien qu'elle a consulté. Je ne savais pas qu'elle l'avait fait. Elle me montre le fond de la boutique: une arrière salle installée en salon de massage. Elle me dit avoir réalisé un tableau très joli. Je la félicite. Gilles lui aurait offert un nécessaire pour peindre à l'huile. Yael l'encourage et lui dit qu'elle pourrait en tirer des bénéfices car elle a besoin d'argent.

    Il lui parle d'un souhait à elle qu'elle n'a pas réalisé et qui est son choix.Elle a des regrets et Yael lui dit qu'ils sont justifiés, lui parle de ma propre expérience et de la sienne.

    Nous parlons aussi sentiments.

    Elle aime les vedettes et il y a un livre en vitrine que j'ai repéré et qui parle de vedettes justement.

    Yael lui dit qu'elle en recontrera peut-être grâce à moi car j'en rencontrerai mais que je n'y crois pas. Elle me dit que ce matin, entre veille et sommeil, elle a entendu qu'une Françoise (et elle l'a vue, mais ce n'était pas son amie d'enfance qui s'appelle aussi Françoise) les invitait Gilles et elle, à un discours ou plutot qu'ils devaient se dépêcher pour ne pas être en retard au discours.

    J'ai rigolé en disant que je n'étais pas Amma et que je n'étais pas encore à l'ONU;

    Elle m'a montré un livre de Amma en vitrine et m'a dit que Gilles voudrait la rencontrer mais qu'elle n'était pas d'accord. Yael lui a dit de le laisser faire.

    Elle m'a conseillé un livre, le chemin de mille pas, que Yael me demande d'offrir à Evelyne Curt.

    Quand je pars, elle m'embrasse.

    L'après midi, je vais à la pharmacie acheter la crème et je vois en passant la nouvelle boutique.

    Puis avec Yan, je vais chez Décathlon. Je trouve un short. Et après nous allons dans la galerie marchande de Carrefour, chez carrefour, chez Chaussland ou je trouve une paire de chaussures.

    Le soir, j'appelle ma mère : elle rentre demain.

    J'appelle ensuite Michel .Lucie répond que la groumaette qu'elle a acheté à son père lui à mis les larmes aux yeux et lui se fache dansd je lui demande d'ouvrir la porte chez ma mère.

    Yale discute beaucoup avec Yan, Armand aussi. Yan est très contrarié mais accepte le dialogue à peine.





    27/06/2012

    Repos le matin.

    L'après midi, sortie.

    Chapitre: rien trouvé d'intéressant à acheter. Si DVD Avatar,mais 30euros pour ça, c'est cher.

    Monoprix et autres magasins en ville: c'est en solde mais rien d'interesssant/

    Je veux aller à la médiathèque, mais je ne connais pas le chemin. Je demande à une dame, avant, pour aller au musée Déchelette, puis à un homme qui m'indique le chemin.

    Au musée il y a un homme charmant qui me parle de l'expo temporaire, de lithographie. Je n'aime pas , c'est trop sombre. Je le lui dis et il semble d'accord. Nous parlons de peintures de leurs anciennes expos, de Doré. Je suis un peu frustrée car l'expo est petite et plus encore un lisant dans le petit roannais qu'il y aurait une autre expo au musée que je n'ai pas vue.Yan me dit que c'est parce que j'ai demandé si c'était bien le jour gratuit;

    En ville, je me perds un peu. Une dame me montre le chemin de la médiathèque, mais elle s'arrête avant moi car Yael prétend qu'elle se méfie car je ne lui dit pas où habite mon fils.

    Je me retrouve vers l'office de tourisme . J'entre et demande un plan de la ville. La dame à la réception m'indique la direction de la médiathèque Yael me dit « on y va »Je râle un peu (fort) mais je le suis même si j'ai mal derrière le talon qui est en sang.

    A peine 5 minutes de marche et j'y suis! Yael me dit de m'adresser à une dame à l'accueil et elle m'envoie à l'étage. Je suis surprise car je cherche des infos sur la renaissance et elle m'envoie au rayon art. Là, il y a une dame. Elle s'assoit et je lui demande si je peux m'asseoir avec elle. Nous discutons un peu et elle a soif aussi elle demande à une bibliothécaire s'il u a un lieu pour boire. Je la suis car j'ai soif aussi. Et nous nous trouvons au coin revues.,très bien achalandé et avec un point d'eau gratuit.

    Yael parle à la dame dans sa tête et lui dit que je suis médium et qu'il y a un message pour elle de la part du'n proche.

    Elle me snobe un peu et ne vient pas s'asseoir avec moi quand je vais à une table...

    Elle vient ensuite mais je parle fort sans m'en rendre compte malgré sa demande de discrétion. Elle s'enfuit. Yael me dit que c'est dommage, car il y avait bien un messsage pour elle. Que c'est une leçon pour moi. Il n'est pas moche mais décu, et moi aussi. Tant pis...

    Je découvre une mini expo, et même deux!

    Une expo d'objets recycles en oeuvre d'art paquet de cigaratettes, balai brosse, boite de médicaments...et une de contes et de recettes de cuisinee.

    Je récupère les horaires de la bibliothèque et un petit fascicule crée par des enfants surle thème des contes et des recettes de cuisine.

    Je décide de revenir à la médiathèque pour prendre des photos.

    Je dis ma satisfaction à l'accueil et une femme semble ravie: c'est elle qui me dit que tout est fait à partir d'objets recycles.

    Retour à la maison. Je discute avec Yan deson travail et de son organisation. Je lui donne quelques conseils et j'ai un gros coup de pompe.

    J'appelle maman. Elle a encore un peu mal et elle a trouvé les bouteilles d'eau. Elle est visitée par madame Toutin, mais j'ai le temps de lui dire qu'il y a aussi du sirop .



    28/06/2012

    Le matin, coreses chez Leader Price. Yael bouscule un peu les habitudes de Yan et lui explique que c'est pour son bien, pour l'habituer à être avec des gens différents de lui. Yan n'est pas content que Yael le tanne autant.

    Michel appelle: il aurait été sollicité pour un travail mais il doit prouver son handicap: il n'est pas content parce que je n'ai pas le papier!

    Sortie de l'école, Un jeune homme me taquine en me disant qu'il n'a pas d'argent et rigole en me disant qu'il plaisante et me souhaite une très bonne journée avec un joli sourire et son respect.

    Je vois Corinne et jue lui parle ainsi que Yael. Elle a l'air très embêtée et semblre vouloir me fuir. Des gens arrivent. Nous reprenons une conversation anodine et je repars;

    Le soir, Yael parle encore à Yan qui fume, mais qui semble interessé par sa conversation et y répond indirectement.

    Je lis des tas de choses dans le livre des stars, notamment sur Hélène Bouvier.Interessant. Yaen a fait de la résistance à Yael en tout genre. Il le gêne et se venge sur moi. Plus ou moins consciemment.

    27/06/2012

    Le matin, je vais à la médiathèque. Je me casse le nez sur la porte. Elle est fermée.

    Appel de Michel: il a trouvé du travail à Renault une semaine et demi.

    Retour à la médiathèque l'après midi. Je prends en pohtos les expos de la médiathèque . Je regarede un livre très intéressant sur la renaissance et un autre sur les médiums.Yal m'en montre quelques autres dont un sur les indiens. Je suis surprise car je ne les voyais pas comm sur les peintures du livre que je photographie aussi.

    Puis retour en ville.

    Un dame s'assoit sur un banc ,moi aussi. Elle a un beau caniche.Je discute un peu avec elle et lui délivre un essage de la part d'un membre de sa famille et d'une ancienne voisine . Elle a des soucis de santé sérieux occasionnés d'après Yael par sa culpabilité . Yael me fait dire à cettte dame qu'elle est pardonnée par ceux à qui elle a fait du tort. Elle a l'air (un peu) apaisée. Elle me parle de son activité professionnelle et semble en avoir souffert même si son travail lui plaisait vraiment.

    Une femme arrive avec un gros chien noir. Un schnautez pour moi. Mais c'est un berger belge. Je suis surprise. Elle me dit qu'elle tenait la plus grande librairie de Roanne et qu'elle a eu du mal à quitter son travail. Je prends congé de la dame. Une autre dame arrive et lui parle.Yael prétend qu'elle vont sympathiser. Je n'en sais rien et suis un peu frustrée car la dame n'a rien confirmé. Mais son attitude me fait penser que j'ai dit vrai.

    Le soir, nous allons au cinéma voir « l'age de glace4 » en 3D; Super! Il a une pub avant le film, en 3D aussi, et on dirant que les aliments sortent de l'écran. Très réussi. Il paraît que c'est Yael qui a fait sortir les bonbons plus que la normale pour amuser Yan et moi.

    30/06/2012

    Le matin, je vais voir Isabelle avec Yan. Je commence à lui parler de Yael et du fait que je suis médium, et Yan s'en va. Nous parlons mais nous sommes dérangées par des visiteurs. Je lui dit que je reviendrais.

    Je vais ensuite à l'autre boutique. Là, Monsieur Payant me reçoit avec un grand sourire. Sa collègue Jocelyne beaucoup moins. Je parle à Gilles, puis Yael, qui lui parle d'un proche qui a un message pour lui.Il nie,puis reconnaît qu'il a perdu quelqu'un il y a peu et semble touché par le message. Il m'offre le thé (d'Inde?) . Yael lui dit des choses sur la boutique et ça dérange un peu sa collègue qui n'a pas l'air d'apprécier. Elle cherche à me vendre un article plus cher, mais je finis par acheter un collier pour Lucie et un mandala de sable pour son père.

    Je retourne chez Isabelle l'après midi. Yael lui parle longuement et me dit qu'elle dit vrai, et pas, et lui délivre un message de la part d'un proche, à elle aussi, mais je suis embêtée car il m'avait dit 1 seul et pas deux.

    Téléphoné à maman: ça va, mais elle veut son mixer pas son blender, non mais!

    Visite chez Gifi/ discution ave Nathalie la vendeuse. Elle contre Yan.

    Discussion avec Sophie et mademoiselle Soulier, et café. Elle se dégèlent petit à petit, surtout quand nous parlons cuisine et macarons.

    Mais je ne suis pas à l'aise dans ce magasin, je me sens jugée, et moi je juge aussi.

    J'achete des assiettes, des serviettes, des coupes , des crayons.

    Le soir grande discussion avec Yael sur son travail et sur ma vie (la nouvelle dit Yael);

    Je fais mes bagages . Départ demain à 9heures


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :